Les positions des différents acteurs dans le conflit syrien

Un accord a été trouvé cette nuit entre les Etats Unis et la Russie sur une « Cessation des hostilités » en Syrie. Le principal objectif : Relancer le processus de paix dans un pays dévasté par la guerre civile. Quels sont les positions des pays concernés ?

RUSSIA-UKRAINE-POLITICS-UNREST-PUTIN

Vladimir Poutine – Russie

Ce qu’il pense de Bachar El-Assad :

  • soutien au gouvernement syrien

Engagements :

  • intensifie ses offensives aériennes
  • des navires stationnés en mer Caspienne
  • soutient le régime de Damas et attaque Daesh
  • le Kremlin s’inscrit dans un logique pro-chiite
  • se bat aux cotés de l’Iran
  • engagé en Syrie et du Hezbollah libanais

Alliés dans région :

  • Il se rapproche de l’Irak ( majorité chiite )
  • les Occidentaux reprochent à Moscou de s’en prendre aux ennemis politiques d’Assad et non aux membres de Daech en Syrie.

Ce qu’il pense de Bachar El-Assad :

  • dictateur sanguinaire
  • estime que son départ est une condition sine qua non à la résolution du conflit. 
  • est a l’origine du problème
  • la France soutient l’opposition syrienne et livre depuis 2012 libre des armes a l’ASL (Armée syrienne libre) 

Engagements :

  • nom de l’opération : Chammal
  • forces engagées : armée de l’air, 700 militaires, 14 avions dans le golf
  • Intervention : depuis septembre  2015:  premières frappes ciblant Daesh.

carte intervention france chammal syrie

Alliés dans région :

  • la France ne s’enferme pas dans la logique binaire « sunnisme contre chiisme » à laquelle se prêtent les autres puissances.
obama

Barack Obama – Etats-Unis

 

Ce qu’il pense de Bachar El-Assad :

  • un tyran qu’il ne faut pas soutenir
  • les EU semblent s’accommoder d’un maintien « provisoire » du dictateur
  • soutient comme la France l’opposition syrienne

Engagements :

  • intervient contre l’EI en Irak et en Syrie
  • l’armée américaine compte plus de 3 000 soldats en Irak
  • opérations aériennes depuis la base turque d’Incirlik

Alliées dans la région :

  • pro – sunnite
  • allié solide de l’Arabie Saoudite
  • en opposition avec la Russie
Rouhani_in_Astrakhan,_29_September_2014

Hassan Rohani – Iran

Ce qu’il pense de Bachar El-Assad :

  • soutient indéfectible à Assad

Engagements :

  • Difficile de déterminer le degré d’engagement de l’Iran en Syrie
  • Il est admis que l’Iran a envoyé 7000 Gardiens de la révolution pour prêter main forte à l’armée syrienne. L’Iran est également engagée en Irak contre Daech.

Alliés dans région :

  • Son principal allié… la Syrie
  • les gouvernements chiites, notamment le Hezbollah libanais

 

Audrey Scoup et Déborah Yessourour

Écrit par Audrey Scoup