Les mis en examen de l’affaire Bygmalion

Mis en examen mardi soir dans l’affaire de ses comptes de campagne en 2012 et des fausses factures de Bygmalion, Nicolas Sarkozy devra encore faire face à la justice. Cette affaire a éclaté en 2014, lorsque des révélations du Point ont entraîné des aveux de Jérôme Lavrilleux en direct sur BFM TV. L’ancien directeur adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy dénonçait un favoritisme ayant visé la société Bygmalion, fondée par des proches de Jean-François Copé, alors président de l’UMP. Par la suite, Jérôme Lavrilleux a mis en cause certains cadres de l’UMP et de Bygmalion, qui avanceront eux-mêmes les noms d’autres personnalités impliquées. Retour sur cette affaire.

Écrit par Alois Sarfati