Ce matin, dès 8h, les médecins libéraux n’assureront plus la permanence des soins ainsi que des urgences.

Mieux vaut pas avoir mal aux dents, ni besoin d’une piqûre puisque ce weekend nos chirurgiens et nos SOS médecins sont tous en grève.

Afin d’éviter tout problème, les urgences devront être reportés dans les hôpitaux publics qui devront faire face au manque de personnels.

Qui les malades doivent-ils contacter pendant cette grève ?

Il sera difficile de contacter quelqu’un, le SAMU et SOS médecins seront surchargés. Les malades devront se déplacer par leur propre moyen jusqu’aux hôpitaux publics.

Les demandes de soins seront hiérarchiser en fonction de la gravité du cas, la prise en charge des patients risque d’être compliquée.

Pourquoi cette grève?

Les médecins libéraux manifestent contre le projet de loi de la ministre de la santé concernant la généralisation du tiers payant: pour faciliter l’accès aux soins, le gouvernement souhaite que les Français n’aient plus à avancer d’argent lors d’une consultation et cela à partir de 2017. Les médecins s’opposent à cette réforme et projettent d’engager cette grève jusqu’à lundi 8h.

A voir : Marisol Touraine confirme la généralisation du tiers payant

Selon Eric Henry, président du syndicat des médecins libéraux (SML), « l’Etat français va devoir se débrouiller avec le système hospitalier. Cela va engorger les urgences et montrer que, sans les libéraux, notre système de santé ne fonctionne pas ».

A écouter : Le Dr Didier Legeais, membre du « mouvement de la santé pour tous ».

Olivia Dauré

 

 

Écrit par marieolivia