Les mannequins anorexiques écartés des défilés

Après avoir voté mercredi dernier la création d’un délit d’incitation à la maigreur excessive visant les sites « pro-ana » (pro-anorexie), l’Assemblé Nationale a voté, vendredi 3 avril, l’interdiction du recours à des mannequins trop maigres dans le cadre de l’examen du projet de loi sur la santé.

Source: Flickr

L’indice de masse corporelle de chaque mannequin devra être supérieur à 16

La question de l’emploi de mannequins trop maigres a fait débat. L’amendement proposé par le rapporteur Olivier Véran a pour objectif de lutter contre l’anorexie. La mesure avait été écartée du texte en commission car jugée trop discriminatoire par de nombreux députés.

Les agences de mannequinat devront fournir un certificat médical afin d’indiquer que l’indice de masse corporelle de chaque mannequin est supérieur à un seuil donné. Si ce dernier est inférieur ou égal à 16, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) considère la personne comme en état de famine.

« L’exercice d’une activité de mannequin est interdit à toute personne dont l’indice de masse corporelle […] est inférieure à des niveaux définis, sur proposition de la Haute Autorité de santé, par arrêté des ministres chargés de la santé et du travail », stipule-t-il.

A lireComment les mannequins anorexiques seront (finalement) écartés des défilés

Le non respect cette interdiction sera puni par six mois d’emprisonnement et d’une amende de 75 000 euros. « La perspective de cette sanction aura un effet régulateur sur l’ensemble du secteur », a estimé Olivier Véran.

Afin de poursuivre cette lutte contre l’anorexie, un autre amendement adopté prévoit la mention obligatoire « photographie retouchée » sur les photos de mannequins modifiées par logiciel. Le non respect de cette mesure sera puni d’une amande de 37 500 euros.

Olivier Véran a souligné qu’une charte de bonnes pratiques, signée en 2008 par les acteurs du secteur de la mode, sous l’impulsion de la ministre Roselyne Bachelot, a eu « des effets insuffisants ».

Nouhad Belkhadem

Écrit par nouhadaudrey