Les logiciels qui calculent nos impôts bientôt ouvert à tous

Les logiciels qui permettent aux organismes de calculer les impôts ou encore les allocations familiales vont être rendus public. L’Assemblée nationale a voté hier un amendement qui va dans ce sens. 

La transparence à tout prix ? En pleine promotion de la loi sur le numérique, Axelle Lemaire, la Secrétaire d’Etat au Numérique s’est prononcée en faveur de la transparence des logiciels utilisés par l’administration publique. En effet, ce jeudi son projet de loi sur le numérique sera discuté par l’Assemblé Nationale.

Cependant durant ses multiples interventions dans les médias, la secrétaire d’État a nuancer ses propos annonçant qu’une telle mesure peut engendrer une spirale contreproductive chez les fonctionnaires travaillant dans ces services.

Les algorithmes dictent notre vie de tous les jours

Des algorithmes calculant nos impôts

Quand on parle de logiciel permettant de calculer nos impôts, on désigne en fait un « algorithme ». Un algorithme c’est un ensemble de règles opératoires dans le but de résoudre un problème énoncé au moyen d’un nombre fini d’opérations. Cet ensemble de règles opératoires est ensuite exécuté par un programme sur ordinateur.

Ce sont ces programmes qui vont être rendus publics. Auparavant, ces algorithmes étaient privés, gardés secrètement par l’État. Dès l’an prochain la population pourra consulter ces programmes. Cependant il est très difficile de comprendre ces logiciels, une forte connaissance du numérique est requise. Les entreprises qui fabriquent ces logiciels sont donc très sceptiques, car ils craignent que mis à part une minorité, ces logiciels libres ne seront pas consultés par la plupart d’entre nous.

Rodolphe De Oliveira

Écrit par Rodolphe De Oliveira