Paris Plages en chiffres

La mairie de Paris aurait-elle commis des irrégularités dans le financement de cet événement estival qui transforme la capitale en station balnéaire ? le 22 février, une information judiciaire a été ouverte pour établir les conditions dans lesquelles ont été préparées les éditions 2012 et 2013 de Paris Plages. Une perquisition a également été menée dans les locaux de l’Hôtel de ville. L’occasion de revenir sur les grands chiffres de cette opération populaire, lancée en 2002 par l’ancien maire Bertrand Delanoë.

  • Paris Plages est-elle un succès ?

Incontestablement. En 2015, la station balnéaire éphémère a ainsi attiré plus de quatre millions de visiteurs, selon un communiqué de la mairie de Paris. Une fréquentation en constante augmentation : en 2011 (et malgré une météo maussade), 3 millions de personnes s’y étaient rendues. La clé du succès ? Des concepts et des thèmes renouvelés chaque année.

  • Combien l’opération coûte-t-elle ?

Depuis la création de Paris Plages en 2002, le budget varie entre 1,5 et 2 millions d’euros. Cependant, les enquêtes menées par le parquet ont révélé que les chiffres étaient tout autre : en 2012, l’opération aurait coûté 4,2 millions d’euros. En 2013, alors que le coût était estimé à 1,5 million d’euros, les dépenses ont atteint 4,8 millions d’euros… La mairie dépense donc considérablement pour cet évènement et dépasse souvent son budget. Les détracteurs de la mairie de Paris évoquent même une gestion douteuse des partenariats. Notons que ce budget comprend à la fois les équipements mais aussi le système de sécurité mis en place.

  • Quelles sont les recettes de Paris Plages ?

Elles sont essentiellement liées aux nombreux partenariats publicitaires et aux chiffres d’affaires réalisés par la buvette et les glaciers. En 2013 et 2014, les recettes s’élevaient à 39.200 euros. Une broutille par rapport au montant total des dépenses…

Aysé Sissoko

 

Écrit par iejpedago