Les grands absents du mondial en Russie

Commencée en mars 2015, la campagne de qualifications pour le mondial 2018 en Russie s’est achevée cette semaine. Le Pérou est la 32ème et dernière nation à avoir validé son billet. Pour autant, cette campagne a montré parfois un dénouement surprise pour certaines équipes. Retour sur l’élimination de plusieurs nations majeures.

 

L’Italie

La principale surprise vient évidemment de l’Italie, vainqueur du trophée en 2006. Pour la 1ère fois depuis l’édition 1958, la Squadra Azzurra n’est pas qualifiée pour la coupe du monde. Cette élimination signifie également que Gianluigi Buffon, légendaire gardien italien, ne participera pas à sa 6ème phase finale de coupe du monde, ce qui aurait constitué un record.

 

Le Chili

Le Chili est la grosse surprise du côté de l’Amérique du Sud. Double champion continental en titre, les hommes d’Alexis Sanchez et d’Arturo Vidal ont terminé à la 6ème place de la poule. Cette élimination marque la fin de la génération dorée du Chili, mais également le retour des problèmes internes de l’équipe, qui avaient grandement affaibli la sélection il y a quelques années.

 

Le Pays de Galles

Les Gallois étaient la grande surprise du dernier championnat d’Europe, où ils ont atteint les demis-finale du tournoi. Lors des qualifications, les coéquipiers de Gareth Bale n’ont pas su dominer leur groupe, pourtant jugé à leur portée. Le sélectionneur Chris Coleman a été confirmé dans ses fonctions et tentera d’emmener ses joueurs à l’Euro 2020.

 

Les Pays-Bas

Finaliste en 2010, les Pays-Bas ont de nouveau échoué à se qualifier pour une compétition internationale, après leur absence à l’Euro 2016. On assiste clairement à une fin de cycle des Oranjes, qui a vu plusieurs joueurs majeurs prendre leur retraite internationale, dont le capitaine Arjen Robben.

 

Arthur Weill

Écrit par IEJ3A

Laisser un commentaire