Les différentes hypothèses du crash en Argentine

Que s’est-il passé pour que deux hélicoptères entrent en collision en Argentine ? Pour que 10 personnes perdent la vie ? Pour que la France perdent trois champions sportifs ? Malgré les zones d’ombres qui persistent, des hypothèses commencent à se dévoiler sur les causes de l’accident du tournage de l’émission « Dropped ».

Beaucoup de questions restent sans réponse suite à l’accident du tournage de « Dropped ». Des professionnels du Bureau enquête analyse (BEA) français sont attendus aujourd’hui à Villa Castelli, ville où l’accident s’est produit. Pamela Suarez qui est la présidente du bureau argentin d’enquête est restée vague sur les origines du crash ; l’enquête doit en effet rester secrète. Elle a annoncé qu’il faut attendre plusieurs mois avant que le rapport ne soit rendu. En attendant, plusieurs hypothèses sont évoquées grâce aux images et témoignages.

Crash d'un hélicoptère en Argentine

Crash d’un des deux hélicoptères en Argentine

UNE FAUTE HUMAINE

Evidemment on peut penser que les pilotes sont à l’origine du crash. Cependant tous les deux possédaient une grande expertise, ils avaient participé au conflit des Malouines, au Dakar et à des opérations de sauvetage après des inondations. La femme du pilote Juan Carlos Castillo a déclaré : « Mon mari était un pilote aguerri, expérimenté ».

UNE FAUTE DE PILOTAGE

Avant que l’accident n’ait lieu, les hélicoptères volaient l’un à côté de l’autre. Ils étaient à faible altitude, avant que le premier ne heurte le second. Un pilote expert a déclaré : « L’hélicoptère volant devant est dans l’incapacité de voir l’autre appareil, ni dessous, ni derrière et encore moins les deux à la fois. ». L’hélicoptère de derrière n’a donc pas pris en compte celui devant lui.

UNE TENTATION DE VOL SENSATIONNEL

Certains experts pensant qu’il aurait pu y avoir une tentative de vol sensationnel. Etant dans le cadre d’une émission de télé-réalité, le pilote aurait pu vouloir donner des sensations aux candidats et ainsi perdre sa vigilance.

UN PROBLEME CLIMATIQUE

Alors que le porte-parole de la province de la Rioja avait déclaré que les conditions climatiques étaient bonnes, ce n’est pas ce qu’a annoncé le journal Clarin mardi. Le quotidien argentin a évoqué la possibilité d’un « tourbillon de vent », ce qui est fréquent dans la région.

UN PROBLEME DE SOLEIL

Andres Navarrete, maire de Villa Castelli, a déclaré que l’un des pilotes aurait pu être ébloui parce qu’il n’aurait pas pris la bonne direction : « La théorie serait en fait qu’un des pilotes était ébloui par le soleil du côté droit. Il est possible qu’il n’ait pas vu l’autre appareil. »

UN OBSTACLE EN CHEMIN

L’une des dernières hypothèses avancées est celle des oiseaux. Sur la vidéo, on aperçoit plusieurs volatiles s’échapper à l’instant où l’un des hélicoptères bascule. Selon le délégué général de l’Union française de l’hélicoptère, il s’agit d’« une manœuvre d’évitement brusque qui peut être une hypothèse parmi les autres ».

Mélody Husson

Écrit par Solène Collas