Alors que peu de journalistes sont en Syrie, que de nombreuses fausses informations circulent et qu’il faut faire attention à la propagande de l’État syrien, IEJ News vous propose une petite liste de comptes twitter à suivre pour s’informer au mieux sur la situation.

Organisations internationales, journalistes, ONG : ils sont encore un certain nombre à rester en Syrie pour informer le monde de la situation dans le pays. Voici une liste non exhaustive de leurs comptes twitter (attention, la plupart postent en anglais) :

Les journalistes :

  • Karam Al Masri (@KaramAlmasri25) : Photographe correspondant pour l’AFP, il couvre la guerre en Syrie depuis le début. Fin septembre 2016, dans un billet pour le blog de l’AFP intitulé « Couvrir Alep, la peur au ventre et le ventre vide« , il a raconté son quotidien en tant que correspondant en Syrie. En décembre 2016, il s’est vu décerner le Grand Prix Varenne de la Fondation Varenne dans la catégorie « journaliste reporter d’images »

  • Hadi Al Abdallah (@HadiAlabdallah) : Journaliste indépendant basé à Alep. Il a notamment été le sujet de la chronique de Nicole Ferroni sur France Inter le mercredi 14 décembre.

  • Maya Gebeily (@GebeilyM) : Correspondante à Beyrouth (Liban) pour l’AFP, elle tweete quotidiennement sur la situation en Syrie grâce à ses sources.

  • Louisa Loveluck (@Leloveluck) : Correspondante en Syrie pour le « Washington Post », elle informe tous les jours ses followers sur la situation.
    • Les casques blancs (@SyriaCivilDef) : ce sont des bénévoles qui viennent en aide aux civils. Ils font partie de la défense civile syrienne créée en 2013. Ils ont été nominés pour le Prix Nobel de la paix en 2016.

  • Raqqa meurt en silence (@Raqqa_SL) :  il s’agit d’une organisation de civils qui racontent leur quotidien dans la ville de Raqqa tenue par l’État islamique.

  • Syrian Network (@snhr) : cette organisation indépendante et non-partisane basée à Londres (Royaume-Uni) documente sur les violations des Droits de l’homme en Syrie.

Chloé Buron

Écrit par iejpedago