Les amendes vont exploser en 2018

Annoncé pour la rentrée 2018, chaque ville de France pourra désormais décider du tarif de ses amendes pour stationnement. Fixé au prix de 17€, les contraventions pourront atteindre jusqu’à 100€ pour stationnement irrégulier.

Dès le 1er janvier 2018, les amendes seront remplacées par des « Forfait post stationnement ». Le but est de permettre aux municipalités de débloquer plus de fonds et pour d’autres (comme Paris) il s’agit de dissuader les automobilistes d’utiliser leur véhicule. Il existe actuellement 3 types d’amendes pour stationnement : Non-paiement, gênant et dangereux. Pour le non-paiement du stationnement, la contravention est de 17€ pour tout le monde en France, que l’on soit de Paris ou de Tulles. Et si vous ne réglez pas le montant dans les 45 jours, (délais qui permet au verbalisé de recevoir « sa paye » et être en mesure de s’acquitter du forfait minoré) l’amende passe cette fois ci à 33€.

À partir de 2018, en application d’un loi voter en 2014, (loi « Maptam ») l’Etat laisse les villes gérer la politique de stationnement, aussi bien les tarifs que la collecte des amendes, dans ses moindres détails. Chaque ville pourra donc fixer les tarifs de stationnement et le montant des amendes pour non-paiement de stationnement. À Paris, Anne Hidalgo a décidé que l’amende sera désormais de 50€, avec un bonus, qui indique que votre véhicule peut également être verbalisé deux fois dans la même journée, faisant ainsi monter l’amende à 100€. L’amende sera toutefois minorée de 30% si le montant est réglé dans les quatre jours . 

Sachant que 90 % des automobilistes de la région parisienne ne payent pas le stationnement et que l’on a aujourd’hui 1 chance sur 15 de se faire contrôler, la Mairie de Paris va faire appel à des sociétés privées pour couvrir plus de zone.  Pour gagner plus de temps les entreprises vont utiliser un scanner qui permet d’entrer automatiquement les plaques d’immatriculations dans leurs bases de données et ainsi voir qui a payé ou non son stationnement. La société privée n’a cependant pas autorité à dresser une contravention, les agents de la mairie sauront juste plus facilement ou aller.

Des villes ou l’on payera moins.

Bien que certaines ville comme Paris, Marseille, Bordeaux ou encore Lyon (qui obtient la médaille de l’amende la plus coûteuse à 60€) s’apprêtent à augmenter leurs tarifs de stationnement, d’autres municipalités y voient l’occasion de réduire leurs amendes. Selon L’association 40 millions d’automobilistes la ville de Castres fixera ses amendes à 10 euros, comme la ville de Nancy, quant à Rambouillet, elle sera fixée à 15 euros. Pour les accros de l’auto’ ce sera le moment de choisir entre payer ou déménager.

Kilien M.

Edité par Antoine Ayral

Écrit par IEJ3B