Les agriculteurs remettent le couvert

C’est la deuxième action que les agriculteurs entreprennent en une semaine. La grève a débuté à 4h sur la Nationale 11, bloquant l’accès à la rocade direction La Rochelle.

Routes condamnées, automobilistes et chauffeurs de poids lourds immobilisés, et agriculteurs en colère. Depuis ce matin la N11, la rocade ainsi que le boulevard André Sautel sont entièrement endigués. Les agriculteurs de la région de Charente-Maritime ont posé bottes de foins, camions et tracteurs pour une autre opération escargot.

 

Pourquoi sont-ils en colère ?

Le bas niveau du cours du lait, de la viande de porc, et de la viande bovine, ne permet pas aux agriculteurs charentais de pouvoir vivre de leur métier. « Depuis le début de l’année 2015, l’agriculture française (…) subit de plein fouet les difficultés dans toutes les filières de production », explique Frank Guéhennec, président de la FDSEA Morbihan, à Ouest France.

C’est la raison principale pour laquelle ils manifestent aujourd’hui. Ils revendiquent un engagement plus affirmé de l’État et souhaitent rencontrer le préfet de Charente-Maritime.

A voir : Une vidéo amateur des barrages publiée sur FB

 

Quelle réponse de l’État ?

Pour l’instant, aucune, du point de vue économique. La municipalité de La Rochelle, pour pallier aux voies bloquées, a annoncé la réouverture temporaire du Vieux Port pour permettre aux automobilistes de rejoindre leur lieu de travail. La Direction interdépartementale des routes Atlantique débloque des mètres de rails de sécurité afin de permettre aux camions gelés de faire demi-tour et de repartir vers Niort et Nantes.

Les agriculteurs de l’ouest sont encore présents sur les routes, et les instances de direction des syndicats sont actuellement en réunion pour décider de la reconduite de la grève ou non.

Carl Klink

 

Écrit par Carl Klink