Le salon de l’agriculture sur la paille

C’est sur une note négative que s’est clôturé ce dimanche le 53ème salon salon de l’agriculture. Les cris des agriculteurs contre le président François Hollande et l’importance baisse d’influence ont marqué cette édition.

On pourrait croire que tout était prévu pour le flop. Dès l’inauguration, des éleveurs ont montré leur colère en accueillant le président François Hollande par des huées accompagnées d’insultes et d’appels à la démission.

La fréquentation du salon a diminué de 11% avec 611.015 visiteurs contre 691.058 l’an dernier et 703.000 en 2014. Soit environ 80.000 de moins qu’en 2015, le chiffre le plus bas enregistré depuis 2009.

Le boycott des agriculteurs

Grand nombre d’agriculteurs ont volontairement décidé de boycotter cette année le salon: « L’an dernier nous avions des journées à 300 bus en provenance des territoires, cette année nous n’en avons eu aucune. Ce moyen de transport ayant même accusé une baisse de 30% de fréquentation » explique le président du salon, Jean-Luc Poulain.

La crise économique ne passe pas inaperçue

«On a vécu les attentats du 13 novembre, la crise agricole, la crise économique. Nous sortons de cinq années exceptionnelles autour de 700. 000 visiteurs, compte tenu de tous ces éléments, franchir les 600.000 personnes étaient déjà une performance» déclare ensuite le président du salon de l’agriculture. On sent que la crise économique est passée par là avec moins de pouvoir d’achat dans le porte monnaie des visiteurs quand ces derniers pouvaient venir. Autant de raisons qui expliquent une désaffection relative.

 

Maxime Girot

Écrit par Maxime Girot