Le renouveau de l’Opéra de Paris

La direction de l’Opéra de Paris,  a dévoilé la programmation 2015-2016. Une innovation, de la jeunesse, des classiques mais aussi de grandes stars.

C’est un pari ambitieux, les 1700 salariés de l’opéra ont programmé 18 nouveaux spectacles, 8 opéras et 9 ballets. La première nouveauté dévoilée fut le très attendu Moïse et Aaron de Schonberg dirigé par Philippe Jordan patron musical de la maison. Le rare Gurrelieder à la Philharmonie. De grandes stars à l’affiche, Jonas Kaufman considéré comme le numéro 1 du monde lyrique dans la Damnation de Faust. En Méphisto, Bryn Terfel, en Marguerite, Sophie Koch.

Stéphane Lissner offre une place à la modernité et aux jeunes, après « l’Opéra Garnier » et « l’Opéra Bastille » en mettant à disposition une nouvelle scène sur le site web de l’opéra. La plateforme numérique proposera des créations vidéos autour de la danse, de la musique et de l’opéra. On pourrait penser à un coup promotionnel mais il s’agit  » d’un investissement artistique et financier pour la nouvelle génération de spectateurs » se défend Stéphane Lissner. Dix-sept films seront mis en ligne en septembre, dix-sept danseuses étoiles filmées par Benjamin Millepied.

 

L’Opéra veut se tourner vers le cinéma et offrir des créations à diffuser dans différents cinéma, le nombre de projections passerait de 300 à 1000 d’ici à 3 ans. L’ensemble des productions de l’Opéra seront filmées et ensuite diffusées à la télévision puis sur la toile sur des sites tel que « Culturebox ».

Le grand public sera conquis, la musique électro de James Blake sera reprise par William Forsythe. Quant au DaftPunk, pour le talent et le chemin parcouru, Benjamin Millipied en rêve. De belles surprises en vue de la programmation 2015-2016.

Léonard Barbier

 

Écrit par leomar