Le projet final de la COP21 reporté à demain

Les 195 pays présents au Bourget pour la COP21, vont devoir différer leurs départs. Hier, la présidence a annoncé le report des derniers jours de négociation afin de laisser le temps aux différentes délégations de statuer sur de nombreux points décisifs.  

 

Les principales questions que devront éclaircir demain les différents représentants de chaque pays, sont encore en cours de débats.
Parmi elles, on retrouve la question de la différenciation c’est à dire le rôle de chaque pays dans les différentes actions.

 

A lire aussi : comprendre la différenciation

Le financement est également un point particulièrement controversé avec notamment la question de l’argent promis au pays en voie de développement et l’ambition des projets et leurs pérennisations sur le long terme.

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat a d’ailleurs jugé obligatoire une baisse de 60% des émissions d’ici à 2050 pour penser un jour parvenir à une réduction du carbone significatif.

Pour la dernière journée, il ne sera donc plus question d’écouter les doléances de chacun mais plutôt de trouver des compromis.

«Nous savons que le compromis implique par nature de renoncer à l’idéal de chacun pour atteindre ce qui est souhaitable pour tous», a rappelé hier, le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius.

La journée et la nuit de demain risque d’être longue pour les négociateurs et dirigeants.

A lire aussi : Dernière ligne droit pour la COP 21

 

 

Floriane Hours

 

Écrit par Florianehours