Le président de Sens Commun, Christophe Billan, démissionne

L’ex-leader du parti Sens Commun, démissionne de son poste et revient sur ses déclarations polémiques du mois dernier.

Christophe Billan (photo profil de Facebook/CC)

Christophe Billan se confie au Figaro ce vendredi 9 novembre : malgré une proposition de renouvellement de son mandat à la tête du mouvement Sens Commun, il préfère tirer sa révérence. « Je veux que mes mots n’engagent pas Sens Commun et pouvoir dire clairement les choses. Mais je reste un adhérant fidèle », confie-t-il au quotidien.

Après avoir déclenché un débat sur la possibilité de former une « plateforme » commune avec Marion Maréchal-Le Pen, il préfère se retirer du mouvement issu de la Manif pour tous – même si sur leur site il est toujours président.

Dans cet entretien, il confirme néanmoins vouloir collaborer avec la nièce de Marine Le Pen, mais uniquement si celle-ci rompt définitivement avec le parti d’extrême droite. Christophe Billan, insiste aussi sur le fait qu’il n’a jamais voulu une alliance avec le FN, groupe politique qui constitue à ses yeux « une impasse ».

C’est la cofondatrice de Sens Commun, Madeleine de Jessey, qui assurera la présidence. Elle a été nommée par intérim après les déclarations du leader sortant.

 

Ilaria Congiu 

Écrit par IEJ3A

Laisser un commentaire