Le point sur la situation à Alep

Quatre semaines après le début de l’offensive du régime syrien sur la ville d’Alep, les premières évacuations de civils devraient avoir lieu ce jeudi 15 décembre. La victoire du régime syrien est désormais imminente. Le point sur la situation.

Alors que la trêve et l’évacuation des civils annoncées pour le 14 décembre se sont finalement soldées par un échec, elles sembleraient avoir débuté ce jeudi 15 décembre. « L’évacuation des rebelles se fera à bord de 20 bus et de 10 ambulances qui emprunteront un corridor spécial en direction d’Idlib », indique un communiqué de l’armée russe.

La chaîne de télévision libanaise Al Mayadeen diffuse en direct des images des bus qui doivent faire sortir les civils de la ville.

« Un accord a été trouvé pour faire sortir les rebelles (d’Alep), les préparatifs sont en cours« , a indiqué à l’AFP un haut responsable de l’armée syrienne. Aucune information n’a été donnée sur le sort de ces civils. Un responsable rebelle et un coordinateur humanitaire ont indiqué à l’AFP que les départs concerneraient 200 personnes, pour la plupart blessées.

Les casques blancs ont de leur côté annoncé que le premier convoi a essuyé des tirs, ce qui l’a obligé à faire demi-tour. Une information confirmée par l’AFP.

 

Par ailleurs, plusieurs manifestations ont eu lieu dans le monde mercredi 14 décembre au soir. En Bosnie, à Sarajevo, aux Pays-Bas, en Allemagne et en Turquie, plusieurs centaines de manifestants se sont réunis. En Suède et au Danemark, ils étaient quelques dizaines. À Paris, quelques centaines de personnes se sont réunies près du Centre Georges Pompidou. L’objectif pour elles : montrer qu’elles soutiennent les habitants d’Alep. Dans une ambiance pesante et intense, les manifestants ont scandé « Bachar Assassin ! Poutine Assassin ! » ou encore « Poutine casse-toi, la Syrie n’est pas à toi ! » Plusieurs personnes ont pris la parole, dont l’intellectuel Raphaël Glucksmann, qui a appelé notamment à la solidarité avec le peuple d’Alep. Une manifestation doit avoir lieu à Montréal (Canada) le 15 décembre devant le Consulat général de Russie.

Chloé Buron

Écrit par iejpedago