Le Pérou de retour au Rallye Dakar

Après cinq ans d’absence, le Pérou est de nouveau dans le tracé du Rallye Dakar qui pour sa dixième année en Amérique du Sud promet une édition pleine de surprises.

Pour sa quarantième édition et sa dixième en Amérique du Sud, les organisateurs du Rallye Dakar ont décidé de remettre le Pérou dans le tracé. Le pays hérite de six étapes dont celle du départ, qui reliera la capitale Lima jusqu’à Piso, 272 km de course dont 31 km chronométrés. Les pilotes auront l’occasion de rouler sur les bords du lac Titicaca et aux abords des côtes Pacifique péruviennes dès les premières courses.

Des risques de pluies torrentielles 

Le reste du parcours est classique avec des étapes dans le désert bolivien et Argentin sur les prémices de la Cordillères des Andes avec un total de plus de 8500 km de désert à parcourir. Motos, camions ou voitures, c’est quinze jours de course, 14 étapes dont une journée de repos à La Paz qui attendent les 500 participants qui regroupent cette année soixante nationalités. L’édition 2018 est exigeante de finesse comme l’annonce les animateurs du Rallye Dakar. En plus des routes abruptes, les intempéries seront de la partie. Déjà à l’origine de l’annulation de deux courses et de plus de 1495 km chronométrés amputés l’année dernière, les conditions météorologiques au Pérou sont assez inquiétantes durant cette période. En Février dernier plus d’une dizaine de personnes sont mortes à cause des pluies torrentielles.

Mais pas de quoi  stopper le pilote Michel Perrin qui remet les gants pour participer à sa 17 ème édition, un record pour le Rallye Dakar. Une édition pleine de promesses donc qui marquera aussi la fin d’une époque puisque Peugeot signera cette année sa dernière participation au Rallye Dakar.

 

Benjamin Teil

Écrit par IEJ3B

Laisser un commentaire