Le pape félicite Anne Hidalgo pour l’accueil des réfugiés

La pape François a tenu à envoyer un courrier à la maire de Paris pour la féliciter des mesures prises par la ville en faveur de l’accueil des réfugiés.

Les initiatives de la maire de Paris ne sont pas passées inaperçues au Vatican. Mercredi 14 décembre, l’Hôtel de Ville recevait une lettre du souverain pontife afin d’en remercier la maire, Anne Hidalgo. Alors qu’il avait appelé à la « prudence » dans l’accueil des migrants en novembre dernier, le pape François a décidé d’exprimer dans sa lettre son « admiration et gratitude pour l’action avisée et la persévérance en faveur de nos frères et soeurs réfugiés ».

L’évêque de Rome remercie également la maire de Paris de sa participation à un colloque auquel environ 70 maires européens étaient conviés pour discuter de l’accueil des réfugiés. « J’apprécie beaucoup la proposition qui a été formulée de créer un réseau de maires. Je sais vos initiatives, vos batailles personnelles et les obstacles que vous devez surmonter« , écrit-il.

Ce n’est pas la première fois que le pape François s’immisce dans la vie politique. Il s’était ainsi mêlé de la campagne de Donald Trump l’année dernière en déclarant « qu’une personne qui veut construire des murs et non des ponts n’est pas chrétienne « . En novembre dernier, il s’était également invité dans le débat français sur l’accueil des migrants en demandant une « société accueillante et fraternelle« .

Ces prises de positions ne plaisent d’ailleurs pas au Front National, dont les relations avec l’église romaine ne sont pas toujours simples. Marc-Etienne Lansade, directeur de campagne de Marine Le Pen, a jugé ces félicitations inappropriées : « Le religieux doit s’occuper de religieux et le politique de politique, quand l’un se met à commenter le travail de l’autre ce n’est pas très heureux« , rapporte Le Figaro. Robert Ménard, le maire de Béziers, apparenté FN, a également réagi sur Twitter : « Le pape félicite Anne Hidalgo. Je croyais que le suicide était interdit par l’Église« .

Depuis la rentrée , la ville de Paris multiplie les mesures pour faciliter l’accueil des réfugiés. En novembre, elle inaugurait un centre humanitaire de 400 places près de la porte de la Chapelle. Au même moment, elle publiait également un guide pour aider les associations et bénévoles dans leurs démarches d’aide aux réfugiés.

Juliette Hirsch

Écrit par iejpedago