Le nouveau bond économique allemand

Ce sont leur partenaires qui vont déchanter. Pour la première fois, l’excédent du commerce extérieur allemand a dépassé, en 2014, les 200 milliards d’euros : il a atteint 217 milliards, soit une hausse de plus de 11 % par rapport à 2013, a annoncé, lundi 9 février, l’office fédéral de la statistique, Destatis.

 

En 2013, l’Allemagne comptait déjà un excédent très remarqué de 195 millions d’euros. Seule l’année 2007 avait connu un excédent légèrement plus élevé de 195,3 milliards d’euros.

La Commission européenne juge « excessifs » les excédents du pays, le gouvernement Merkel ne pourra pas expliquer l’excédent de 2014 par la seule baisse du pétrole. Cette excessive progression s’explique par une augmentation de 3,7% des exportations, à 1 133,6 milliards d’euros. Dans le même temps, les importations évoluent de 2%, à 916,5 milliards d’euros.

Même si l’Allemagne reste critiquée, Berlin échange tout de même la moitié de son commerce extérieur avec les pays de l’Union européenne. Malgré la crise économique, les exportations allemandes à destination du reste de l’UE ont progressé de 5,4% et jusqu’à 10,2% à destinations des membres de l’Union européenne. Les exports ont en revanche progressé seulement de 1,5%.

En prenant la zone européenne pour exemple, l’Allemagne n’affiche finalement qu’un très léger excédent : 2,8 milliards d’euros.

Carla Kakoun

Écrit par carlaroxana