Elections en Catalogne: victoire des indépendantistes.

«La République Catalane l’a emporté sur la monarchie espagnole», tels sont les mots de l’ancien président catalan indépendantiste, Carles Puigdemont. Ce qu’il faut retenir est net: les catalans se sont massivement mobilisés pour ces élections, l’organisation du scrutin a recensé 82% de participation. Cette nuit du 21 au 22 décembre, les chiffres sont officiels. Les 3 listes séparatistes obtiennent de justesse la majorité au parlement et conserve leurs sièges: 70 sur 135. Seulement, même si l’union de ces trois partis permet une majorité absolue, la première force politique élue est le parti libéral anti-indépendance, les Unionistes de Cuidadanos. Ils arrivent en tête avec 37 sièges sur 135. Le parti de Mariano Rajoy a perdu huit sièges (sur 11) en Catalogne, au profit de Ciudadanos (centre droite), qui pourrait aussi gagner du terrain au-delà de la région. Au final, les indépendantistes ont la majorité au parlement sans avoir acquis la majorité des voix : 47,6% des Catalans ont voté pour ces formations, mais 52% contre.

L’avocat des parents de Maëlys s’exprime à 8h15.

L’affaire Lelandais n’est pas terminée. Me Fabien Rajon, l’avocat des parents de la petite Maëlys, disparue en août dernier, s’exprimera à 8h15 en direct sur BFM. Mis en examen dans l’affaire de la petite Maëlys et pour le meurtre du militaire Arthur Noyer, Nordahl Lelandais serait intimement lié à d’autres disparitions dans la région de Savoie et Haute-Savoie. L’hypothèse du « tueur en série » n’est pas écartée par les enquêteurs. Jean-Christophe Morin, disparu en 2011, Ahmed Hamadou en 2012 ou Adrien Mourialmé, le 5 juillet dernier, sont évoqués au milieu d’une dizaine d’autres cas de disparition non élucidées. Le profil de l’ancien maître chien intrigue. Décrit comme « violent » et « manipulateur » par des ex-compagnes et un ancien employeur, il a été réformé de l’armée pour des troubles psychologiques et a été condamné à de la prison ferme pour des faits de délinquance par le passé. Affaire à suivre.

Nouveau record de bouchons à Paris.

Ce 21 décembre l’Ile-de-France connait un nouveau pic de bouchons, faisant exploser le précédent record. Pluie, accidents, travaux et courses de dernière minute… le record est battu. Hier aux alentours de 17h50, le site Sytadin totalisait 566 km de ralentissements. C’est 14 km de plus que le précédent record enregistré le 12 décembre 2017 (552 km). Ce mardi là, la circulation avait été plus que compliquée pour les franciliens en raison des grèves sur deux lignes de RER (A et B) et la tenue du sommet international sur le climat à Boulogne-Billancourt (92). 

Si les bouchons sont nombreux ce jeudi soir, ils pourraient s’accentuer ce vendredi avec le coup d’envoi officiel des vacances scolaires. Bison Futé voit ROUGE en Ile-de-France et ORANGE sur le territoire. Tous les trains sont complets, les compagnies de bus affrètent toujours plus de véhicules. En bref, soyez prudents sur les routes et surtout bonne chance!

Noël J-2!

Oui on sait, le vrai jour c’est dans 3 jours mais le Réveillon, le soir où tout le monde ouvre ses cadeaux, c’est ce dimanche. Vous perdez la tête quand vous regardez  la liste des cadeaux qu’il reste à faire, à trois jours de la date fatidique. Le petit frère fan des nouvelles technologies, papa et maman qui ont déjà tout, les mamies qui ‘ne veulent pas qu’on gâche notre argent’, la tante qu’on ne voit jamais, BREF, pas facile tout ça! D’après un sondage de l’institut B2B Intelligence un Français sur deux n’a pas encore bouclé ses achats de Noël. Pire, si 36% n’ont pas terminé leurs courses, 13% ne les ont tout simplement pas commencées. Ces retardataires ne semblent pas plus stressés que cela, puisque 58% estiment qu’ils s’acquitteront de leur devoir pendant les « heures creuses » de la semaine.Pour un quart d’entre eux, c’est bien sûr le dernier week-end qui permettra de boucler cette affaire. Même avec tous ces petits problèmes d’organisation, toute la rédaction des IntensivesIEJ3B vous souhaite un très Joyeux Noël!

Léa TORRES 

                                                                                                                                                                   Édité par Antoine Ayral

 

Écrit par IEJ3B