Le Mélenchon nouveau est arrivé

Après l’intervention de Jean-Luc Mélenchon sur le plateau du 20h de TF1 les réactions ne se sont pas faites attendre. Au PCF de Pierre Laurent où la nouvelle reçoit un accueil plus que mitigé, on craint un éloignement des gauches.

©wikimédiacommons

©wikimédiacommons

On ne reconnaissait pas Jean-Luc Mélenchon hier soir au journal de 20h de TF1. Costume finement taillé et foncé accompagné d’une sobre et élégante cravate rouge, le cofondateur du parti de gauche semblait transformé et fin prêt à affronter la campagne présidentielle de 2017. Derrière sa verve rassurante, le futur candidat du parti de gauche a peut être oublié un détail qui n’est pas de moindre importance: prévenir sa formation politique.

Au PCF personne n’a été mis au courant de cette sortie inattendue. Ainsi, Pierre Laurent dit avoir « découvert » ce choix de Jean-Luc Mélenchon en regardant la télé. Cela fait en effet quelques temps que le parti communiste et le front de gauche sont en froid. « ça fait deux ans que Jean-Luc Mélenchon ne participe plus à nos réunions » explique le président du PCF, Pierre Laurent.

Autoproclamé chef du parti de gauche Jean-Luc Mélenchon prend peut être un risque inconsidéré en ne demandant pas l’avis d’une partie de sa formation alors que celle-ci est déjà bien faible dans les sondages. Pourtant, l’ex-candidat du front de gauche en 2012 donnait une image apaisé, raisonné et intelligemment sceptique vis-à-vis de la construction Européenne lors de son interview face à gilles bouleau. Dans tous les cas de figure il est à peu près certains que le parti communiste se ralliera au front de gauche, une simple question de survie.

 

A Voir : Jean-luc Mélenchon annonce sa candidature pour les présidentielles de 2017.

                     Martin DAWANCE

Écrit par Martin Dawance