Le Juan Carlos sodomisé finalement exposé au public

La sculpture de Juan Carlos à quatre pattes et sodomisé est finalement exposée au musée d’art contemporain de Barcelone. Après de nombreuses polémiques, l’oeuvre de l’exposition « La bête et le souverain », initialement annulée par Bartomeu Mari, le directeur du MACB, est finalement visible depuis ce week-end.

L’oeuvre, en papier mâché,  représente l’ancien roi Juan Carlos sodomisé par Domitila Barrios de Chúngara, féministe du syndicalisme bolivien, décédée en 2012, elle-même pénétrée par un berger allemand. Le tout, sur un parterre de casques nazis. La réalisation de l’artiste autrichienne, Ines Doujak, a été baptisée « Not Dressed for Conquering / Haute Couture 04 Transport ».

Si pour certains, cette oeuvre est synonyme d’engagement politique, pour d’autres, elle est une injure vis à vis de Juan Carlos, souverain espagnol pendant presque 40 ans. L’artiste, Ines Doujak, a tenu à se justifier en expliquant son souhait de jouer avec les relations de pouvoir.

LireUne sculpture de Juan Carlos fait polémique à Barcelone

Bartomeu Mari avait d’abord annulé l’exposition de cette oeuvre à caractère choquant avant de revenir sur sa décision après les réclamations du public. « Je n’ai jamais vu mon geste comme un geste de censure. Je l’ai perçu comme un désaccord sur la présence d’une œuvre concrète et les conséquences de ses possibles lectures » s’est exprimé le directeur du MACB dans une lettre ouverte. Ce dernier  a présenté ses excuses et également offert sa démission au musée qui ne s’est pas encore prononcé.

 

 

Julie Noyer

 

Écrit par juliehugo