Franck Terrier a été décoré de la légion d’honneur ce dimanche 1er janvier. Il s’était jeté sur le conducteur du camion le soir de l’attaque au camion du 14-Juillet à Nice.

« J’étais prêt à mourir« , tel est ce que raconte Franck Terrier, Niçois de 49 ans et agent de sûreté portuaire, qui avait jeté son scooter contre le camion avant de s’accrocher à la cabine et de frapper le conducteur sans succès. Il avait finalement reçu un coup de crosse sur la tête.

C’est de cette manière que ce héros s’est distingué à Nice. C’est sur la promenade des anglais qu’il s’était jeté sur le camion fou. C’est pourquoi ce dimanche lui a été remis le titre de Chevalier de la légion d’honneur.

Franck Terrier en reste marqué, touché et forcément boulversé. « C‘est une fierté, même si  je ne l’ai pas fait pour cela » déclare-t-il. 

Ce soir dramatique de 14-Juillet, qui fait évidemment penser aux victimes et à leur proche, s’est tout de même stoppé grâce à la témérité de cet homme qui, grâce à de nombreux coups de poings dans le visage du terroriste, a freiné la course folle du camion et certainement sauvé de nombreuses vies.

Pour Franck avoir fait cela reste encore incompréhensible. « Je suis décoré de la légion d’honneur ? Vous me l’apprenez ! Je suis honoré, mais je pense aux victimes et à leurs familles. Je ne veux pas passer pour un héros. Ca me met un peu mal à l’aise pour tout vous dire. Je suis quelqu’un de normal qui a fait quelque chose d’anormal, c’est tout« .

Lena Fischer

Écrit par Lena Fischer