Le FN passe en force

Dans le département de la Manche, un binôme de candidat Front National (FN) s’est vu qualifier illégitimement pour le second tour des élections départementales. Le Parti socialiste (PS) arrivés en tête aurait du se confronter à l’Union pour un Mouvement Populaire (UMP).


Les habitants du canton d’Equerdreville-Haineville ont vu leur élections bouleversées. M. HERBERT Dominique et Mme LEFAIX-VERON Odile, binôme socialiste arrivé en tête avec 42,45% des suffrages exprimés. Le binôme du Front National qualifié à 21,87% des suffrages et le binôme pour l’UMP éliminé avec 21,2% des suffrages. Suite à ces résultats le second tour opposera le PS et le FN dimanche 29 mars lors des élections départementales dans la Manche.

Le quotidien Ouest France a relevé qu’il y a eu une erreur dans l’inscription des partis au second tour. La préfecture de la commune a indiqué que les résultats du FN et de l’UMP ont été inversé. 24 voix seulement séparaient les résultats des partis.

« Les résultats proclamés pour l’ensemble du canton ont ainsi été de 1.241 voix pour le binôme (FN) au lieu de 1 217 et de 1 203 voix au lieu de 1.227 pour le binôme (UMP) », a détaillé la préfecture.

L’erreur ne pourra pas être corrigée avant le second tour puisque les binômes ont signé les procès verbaux. Le tribunal administratif est le seul compétent pour rectifier les procès verbaux erronés, mais ne peut être saisit entre deux tours d’élections. Si il y avait un recours au tribunal administratif de nouvelles élections pourraient être organisées dans un délai de trois mois après le second tour du 29 mars 2015.

Les élus de l’UMP ne veulent pas en rester là, puisque selon eux la démocratie a été bafouée. Le binôme appelle au boycott des élections.

Une affaire qui a secoué l’UMP puisque un conseillé national de l’UMP et un conseiller municipal ont adressé leur soutien et Bernard Caseneuve se rendra sûrement sur place pour constater cette erreur au terme du premier tour des élections départementales dans un des 16 bureaux de vote de la commune d’Equerdreville-Haineville.

 

La candidate UMP Mme GUYON Sophie s’en est pris au parti socialiste qui selon elle ne faisait rien pour corriger l’erreur d’un bureau de vote de la commune, qui en plus a signé les procès verbaux de leur gré.  

Écrit par leomar