Le cardinal du film Spotlight est mort

Bernard Law, le cardinal à l’origine de l’enquête du Boston Globe est décédé dans la nuit du mardi au mercredi 20 décembre. Le film Spotlight, Oscar du meilleur film 2016 était revenu sur l’affaire.

C’est à l’âge de 86 que le cardinal Bernard Law a perdu la vie ce mercredi 20 décembre. Il aurait succombé à une longue maladie comme annoncé par le Vatican. Le cardinal avait été impliqué dans un gigantesque scandale d’abus sexuels au sein de l’Eglise catholique des Etats-Unis.

Il était archevêque depuis 1984 ce qui faisait de lui une personnalité éminente de Boston et de l’Etat du Massachusetts. De par son importance au sein de la communauté, le cardinal ne se contentait pas d’être un simple guide spirituel puisqu’il influençait régulièrement des décisions judiciaires ou politiques.

Les révélations du Boston Globe 

Suite aux révélations du Boston Globe de décembre 2002, Bernard Law sera forcé de donner sa démission au pape Jean Paul II. Cette enquête avait révélé plusieurs pratiques courantes de l’Eglise catholique dans les affaires de pédophilie. Grâce à cette affaire, des milliers de cas ont été découverts à travers le monde.

Le Boston Globe révélait que l’ancien archevêque avait systématiquement couvert des abus sexuels commis par quatre-vingt-dix prêtres à Boston durant plusieurs décennies. Le retentissement de ces articles était sans précédent, ils auront valu plusieurs prix Pulitzer aux journalistes qui s’étaient chargés de l’affaire.

Le cardinal avait finalement présenté sa démission de la tête de l’archevêché de Boston en demandant pardon à tous ceux ayant souffert de ses « erreurs » et de ses « manquements ». Il a toujours refusé de s’exprimer publiquement sur l’affaire, « je me suis retiré de cela » avait-il déclaré à un journaliste lors d’une réception.

 

Un film oscarisé sur l’affaire

Spotlight, le film de Tom McCarthy avait obtenu l’Oscar du meilleur film de l’année 2016, il retrace l’enquête en donnant une voix aux victimes. C’est grâce au témoignage de centaines de témoins que l’affaire avait finalement pris tant d’ampleur. Dans les affaires de pédophilie, les victimes sont souvent silencieuses, pas dans celle-ci. En effet, près de quatre-vingt-dix prêtres ont ainsi été écroués ou limogés à la suite de ces révélations.

Le film explique en détail tous les rouages de l’institution religieuse ainsi que la démarche journaliste qui a permis de sortir, ce qui sera surement, la plus grande affaire de pédophilie concernant des hommes d’Eglise jamais publiée.

Mathias Pichot

Écrit par IEJ3A