Le caddie change de main ?

Dites-moi comment vous faites vos courses et je vous dirai qui vous êtes. La société évolue, les comportements sociaux aussi : c’est un fait établi et l’étude publiée par l’INSEE ce jeudi tend à confirmer cette tendance ! Cette étude s’axe sur les habitudes de consommation des Français depuis 30 ans. Ce rapport permet d’illustrer la transformation et la répartition des tâches au sein des ménages.

© Flickr Polycart

Les Français passent en moyenne 20 minutes de plus dans les supermarchés qu’en 1974 © Flickr/ Polycart

La première information majeure de ce rapport concerne les inégalités hommes-femmes. Depuis 30 ans le temps passé à faire les courses augmente pour les hommes (+3min) et diminue pour les femmes (-4min). Les hommes seraient donc moins réticents à pousser le chariot qu’il y a 30 ans même si les femmes passent en moyenne plus de temps dans les rayons (26 minutes par jour contre 20 pour les hommes). L’étude révèle aussi que le déséquilibre sur le sujet des tâches ménagères perdure malgré tout au sein du couple. Les femmes consacrent en moyenne deux fois plus de temps aux tâches ménagères que les hommes. Mais alors Messieurs pourquoi rechignez-vous moins à faire les courses que le reste ? Et bien parce que c’est plus fun que de passer l’aspirateur évidemment. 

Les courses « plus une contrainte » pour les ménages en 2010.

Faire des courses de caddies, et tester les canapés du rayon « Télé »… En effet, l’étude révèle que pour la moitié de la population urbaine de plus de 18 ans, les courses ne sont plus une corvée. Un chiffre qui peut expliquer pourquoi les Français passent en moyenne 20 minutes de plus dans les supermarchés depuis 1974 (88 minutes contre 68 il y a 40 ans). Autre explication, le recul des petites courses quotidiennes en semaine au profit du plein hebdomadaire le week end. Le moment préféré par les ménages pour faire leurs courses, le samedi. Une habitude privilégiée par les classes socio-professionnelles supérieures en 1974 mais qui met tout le monde d’accord aujourd’hui.

Lucas Wybo

Écrit par lucaspaul