Le Break dance, plus vieux sport de rue

Méconnu dans l’Hexagone jusqu’en 1980, le Break Dance est aujourd’hui l’une des danses de rue les plus populaires en France. Les gestes acrobatiques et les figures au sol sont les fondements du Break.

Parmi les nombreux pratiquants, très peu vivent du Break dance . @Pierre Malon

Parmi les nombreux pratiquants, très peu vivent du Break dance . @Pierre Malon

Good foot, popcorn, funky chicken, licking ou encore le krump, tous ces styles se sont inspirées du Break dance. Il ne faut pourtant pas faire d’amalgame entre le Break et ces autres danses. Ce mouvement symbolise une véritable culture. Développé à New York dans les années 70, ce style de danse est arrivé en France dans les années 80. Des gestes impressionnants rythmés par une énergie débordante, le Break dance est un sport complet, faisant à la fois travailler le cardio mais qui développe aussi l’adrénaline, notamment lors des figures. Thomas, danseur amateur, y aime son esprit rassembleur, il a été rapidement intégré en deux ans à peine.

Et depuis 30 ans, les jeunes s’identifient à ces pas, les reprennent et les travaillent à plusieurs. Vecteur de lien social, le Break rassemble plusieurs générations, et lorsque nous nous rendons dans les gymnases, toutes les catégories d’âges y sont représentées. Cette pratique en groupes  induit une écoute commune de la musique et participe à la cohésion sociale. C’est à travers ces codes et ces connaissances qu’ils peuvent ensuite s’affronter lors de duels: les battles. Popin Smile, l’un des précurseurs du mouvement en France, a tout de suite été convaincu.

« Ca a charmé tout le monde, c’était magique. C’est une culture hip hop, c’est extraordinaire de faire ces mouvements comme le back slide ou des wave. » Outre ces gestes, c’est aussi le fait de danser dans la rue qui a séduit de nombreux jeunes.

Pierre Malon et Vincent Marchetti

A lire les autres articles du dossier : 

Sport commando en espace urbain

La rue, berceau des sports insolites

Le sport s’implante en milieu urbain

Le skate, plus qu’un sport, un mode de vie

Écrit par GP