Le bras de fer Bartolone contre Larcher

Rien ne va plus entre les présidents de l’Assemblée et du Sénat. Le socialiste Claude Bartolone et l’homme de droite, Gérard Larcher ne travailleront plus ensemble sur leur mission confiée par le président de la République.

La rupture semble bel et bien définitive. Bartolone s’est déclaré hier, favorable à une disparition du Sénat sous sa forme actuelle pour le voir fusionner avec le Conseil économique, social et environnemental (Cese). Ces déclarations ont fait sortir de ses gonds le président du Sénat. Larcher a même décidé de ne plus travailler avec son collaborateur de gauche sur « l’engagement républicain et le sentiment d’appartenance à la nation », qui leur avait été confiée le 20 janvier par le président François Hollande.

Pour Larcher « Il n’est plus possible de travailler en commun » car « nous n’avons pas la même conception des institutions ». Il répondra « directement » à la demande du chef de l’Etat et affirme que ses tensions n’empêcheront pas la « navette » sur les textes de loi entre les deux assemblées.

Son rival a renchéri que « ni l’émotion personnelle ni les divergences institutionnelles ne devaient faire perdre son sang-froid et remettre en cause l’intérêt de défendre l’intérêt général. »

Réaction de Gérard Larcher sur son compte Twitter :

 

Léa Tricoche

Écrit par leayevhi