Les Oscars boycottés

Pour la deuxième année consécutive, le manque de diversité aux Oscars agite encore Hollywood. Mais pour cette 88ème cérémonie des personnalités  rejoignent ouvertement la fronde. 

Spike Lee, Jada Pinkett ou encore Michael Moore ont affirmé publiquement leur volonté de boycotter les Oscars, le 28 février prochain. Outre-Atlantique les acteurs français, Omar Sy ou Roschdy Zem  rejoignent le mouvement.

Tout commence lundi 18 février, jour de commémoration nationale de la naissance de Martin Luther King. Ce jour là, le  cinéaste Spike Lee publie sur son compte Instagram une longue tribune expliquant son intention de boycotter la cérémonie :

«Ma femme et moi n’irons pas aux Oscars. Nous ne pouvons leur donner notre approbation. Comment est-il encore possible que la totalité des vingt sélectionnés dans la catégorie des acteurs soient blancs? Et ce n’est même pas la peine de mentionner les autres catégories». «Quarante acteurs blancs en deux ans et aucun de couleur (…) Peut-être qu’on est incapables de jouer».

Un élan soutenu par l’actrice Jada Pinkett, épouse de Will Smith qui sera également absente le 28 février prochain. Elle explique les raisons de son geste sur sa page Facebook  :

« Aux Oscars… les gens de couleur sont toujours les bienvenus pour remettre des prix… voire amuser la galerie, mais nous sommes rarement récompensés pour nos réussites artistiques. Est-ce que les gens de couleur pourraient tous s’abstenir d’y participer ? ».

Outre-Atlantique cette cérémonie est également loin de faire l’unanimité. L’acteur Omar Sy et le cinéaste Roschdy Zem ont exprimé leur soutien aux célébrités américaines. Omar Sy a déclaré à l’AFP mercredi que cette polémique représentait pour lui « un élan dans le bon sens, dans l’envie de rééquilibrer les choses ». Roschdy Zem considère quant à lui le boycott comme le meilleur moyen de faire bouger les choses :

« A chaque fois qu’une communauté, qu’une minorité sera exclue pour une raison qu’on a du mal à expliquer pour le même travail et le même talent, et parfois même plus de talent, il faudra boycotter, ils ont raison ».

Emma Iannetta

 

Écrit par Emma Iannetta