Le Black Friday gagne le monde

Le Black Friday a fait son apparition aux Etats-Unis dans les années 70. Depuis, l’opération marketing s’est largement développée. Panorama des pays qui sont devenus adeptes de cette folle journée de shopping.

Etats-Unis : Dans les années 1970, le lendemain de Thanksgiving, commence à être organisée une journée de soldes monstres. Les commerçants proposent des réductions jusqu’à 85%. Désormais, plus de 130 millions de consommateurs américains en profitent pour faire du shopping avant les fêtes. En moyenne, un foyer dépense plus de 450 euros. Selon LSA Conso, en tout, ce sont plus de 60 milliards d’euros qui sont dépensés durant ce « vendredi fou ».

Royaume-Uni : C’est le premier pays à suivre les Etats-Unis. Le Black Friday y fait son apparition en 2010, quand Amazon a pensé que ce serait une bonne idée de dynamiser le marché anglais. Cette année, les ventes sur Internet devraient dépasser 1,5 milliard d’euros pour la première fois.

Le Black Friday aux Etats-Unis, dans un magasin d'informatique

Le Black Friday aux Etats-Unis, dans un magasin d’informatique © Gridprop / Wikipedia

France : La Fnac a été la première à imiter les Américains en 2012,  avec des réductions uniquement sur les produits Apple. L’année d’après, plusieurs sites Internet ont suivi le mouvement. Mais c’est réellement l’année dernière que le Black Friday a vu le jour, avec des promotions chez de nombreuses grandes marques. Cependant, l’opération reste bien différente du phénomène américain. Certains magasins font des réductions tout le week-end. Les rabais tournent plutôt autour de 25% et dépassent rarement les 50%.

Belgique : Le Black Friday débarque cette année dans le plat pays. De plus en plus de commerçants tentent le coup et se lancent dans des campagnes de promotion. Ils essaient ainsi de compenser une saison morose et des stocks encore trop importants.

Mélody Husson

Écrit par Mélody Husson