L’artiste Hu Jiamin et son épouse française ont disparu après avoir été censurés

Hu Jiamin/Crédit photo twitter

Un artiste chinois et son épouse française n’ont pas donné signe de vie après avoir exposé en Chine une oeuvre en hommage au prix Nobel de la paix Liu Xiaobo.

Le 15 décembre dernier, l’artiste chinois Hu Jiamin et son épouse Marine Brossard, domiciliés à Lyon, ont exposé une fresque représentant une chaise vide devant des barreaux, avant que les autorités censurent l’oeuvre. La chaise vide représentant la mémoire de Liu Xiaobo, à l’image du dissident enfermé pendant huit ans par le régime communiste pour avoir voulu la démocratie en Chine. Etant absent lors de la remise de prix, il avait été représenté par une chaise vide. Pour rappel, le nom de Liu Xiaobo reste encore tabou en Chine. En France, personne n’a de nouvelles du couple depuis le 15 décembre. Les proches de la famille de Marine Brossard sont inquiets.

Une disparition inquiétante 

L’un des journalistes du quotidien Ming Pao de Hongkong, présent à l’exposition, a rapporté qu’il avait vu Hu Jiamin et son épouse Marine Brossard hurlant alors que des policiers les emmenaient le 15 décembre au soir. Pourtant, la police de Shenzhen ainsi que le ministère chinois des Affaires étrangères assurent n’avoir aucune information supplémentaire sur le couple. Même combat, l’ambassade de France à Pékin n’a voulu donné aucun commentaire. En France, une pétition en ligne, adressée à la Maire de Paris Anne Hidalgo, a été lancée sur le cas de la disparition de l’artiste chinois et de sa femme.

Loreleï Furey
Illustré par Marie Bloeme
Edité par Elisa Prejeant

Écrit par IEJ3B