L’armement « made in China » bat des ailes

En devenant le troisième exportateur mondial sur le marché de l’armement, la Chine dépasse désormais l’Allemagne et la France. 

La Chine, deuxième économie mondiale, progresse sur l’un des marchés les plus importants du monde. Estimé à 300 milliards de dollars, le marché de l’armement reste incontournable pour les grandes nations. Selon le rapport annuel de l’Institut internationale de recherche pour la paix de Stockholm, les exportations d’armes fabriquées en Chine ont grimpé de 143% au cours des cinq dernières années. Pourtant perçu comme un fournisseur d’armements de mauvaise qualité en occupant précédemment le neuvième rang mondial, la Chine a prouvé une qualité croissante de sa production d’armes. Une place sur le podium qui s’explique par le nombre grandissant de pays africains qui s’intéressent aux armes « made in China » réputées pour ses prix attractifs. Dernièrement, le Nigéria a commandé des drones chinois pour s’armer contre le groupe Boko Haram.

Grâce à sa forte croissance d’exportations et donc de production, la Chine importe de moins en moins. En cinq années, ses achats ont diminué de 42%, lui octroyant sa nouvelle place sur le marché de l’armement. Toutefois, ses chiffres doivent être pris avec du recul, car avec seulement 5% du marché mondial, la Chine est loin derrière les grosses puissances de ce marché qui sont les Etats-Unis et la Russie, avec respectivement 31% et 27%.

Baptiste Rouch

Écrit par bapouch