L’appel de Fabien Rajon, avocat des parents de Maëlys

Fabien Rajon – avocat des parents de Maëlys – sur le plateau de Première Edition, (BFM TV).

Maitre Fabien Rajon était ce matin sur BFM TV pour exprimer le désespoir des parents de la petite Maëlys. Enlevée à Pont de Beauvoisin en août dernier, les enquêteurs n’ont pour le moment, retrouvé aucune trace de la fillette.

Pour plusieurs raisons, les clients de Me Rajon vivent une attente insoutenable. D’une part, la fillette demeure introuvable et d’autre part, un homme mis en examen puis placé en détention provisoire, nie les faits qui lui sont reprochés. Depuis quatre mois les Français sont dans la tourmente, dans l’attente que l’affaire sur la disparition de cet enfant avance, mais rien n’y fait: Nordahl Lelandais reste muet. Les enquêteurs et la famille de Maëlys sont convaincus que l’individu à des choses importantes à dire. Que ces choses pourraient changer le cours de l’enquête. Mais ce qui inquiète le plus l’avocat des parents de la petite fille est bien la position de la défense: «Rien ne me hérisse, beaucoup de choses m’inquiètent».

En effet, Me Jakubowicz, avocat du principal suspect, admet des zones d’ombre et est à la fois convaincu de l’innocence de son client. Mais les indices convergent tous vers une probable implication de l’ancien militaire: les horaires de la disparition de Maëlys au moment où ce dernier quitte le mariage; le nettoyage intégral de sa voiture le lendemain de l’enlevement, l’ADN de la petite fille toujours dans cette même voiture… Et aujourd’hui, une enquête qui ne cesse de rebondir avec de nouvelles disparitions inexpliquées dans la région de Haute-Savoie et Savoie.

Insupportable double peine pour les parents de Maëlys qui doivent subir l’enlèvement de leur fille, auquel s’ajoute aujourd’hui une prise d’otage, consistant à ne pas révéler ce qu’il est advenu de l’enfant. Un point reste néanmoins essentiel: «on ne peut pas obliger Lelandais à parler».

 

Léa TORRES

Edité par Alexis Goudlijian

Écrit par IEJ3B