L’ambassadeur américain blessé par un nationaliste coréen

Lors d’une réunion ce jeudi 5 mars, l’ambassadeur américain Mark Lippert a violemment été attaqué par un nationaliste coréen opposé à l’alliance militaire entre la Corée du Sud et les Etats-Unis.

Quelques secondes seulement auront suffit à ce que la réunion, qui se déroulait autour d’un petit-déjeuner à l’Institut culturel Sejong, tourne au drame. La police rapporte que la victime a été blessée au visage et à la main par un couteau de cuisine d’environ 25 centimètres alors qu’il donnait un discours. La diplomatie américaine affirme que ses jours ne sont pas en danger.

Kim Young-man, un porte-parole du Conseil européen présent au moment des faits raconte :

« Cet homme a brusquement surgi du public au moment où le petit-déjeuner commençait. Des gens ont tenté de l’arrêter mais tout s’est passé très vite. L’ambassadeur a été blessé au visage et conduit à l’hôpital. »

Les médias ont relayé des vidéos et des images immédiatement après l’agression montrant Mark Lippert cachant sa joue ensanglantée, comme on peut le voir sur la vidéo ci-dessous :

La présidente sud-coréenne, Park Geun-Hyen, condamne fermement cet acte :

 « Ces faits sont intolérables car il ne s’agit pas seulement d’une agression physique contre l’ambassadeur Lippert mais contre l’alliance entre la Corée du Sud et les Etats-Unis. »

 

L’agresseur présumé a immédiatement été interpellé par la police et placé en garde à vue. L’homme en question, prénommé Kim Ki-Jong est âgé de 55 ans et connu des services de police. Ce dernier avait récemment exprimé son opposition dans son blog face aux manœuvres militaires entre la Corée du Sud et les Etats-Unis, qu’il n’approuve pas.

Quant à la Corée du Nord, elle se réjouit de cet acte de « résistance » face à la présence des américains en Corée.

 

Cyndelina Arnous

Écrit par cms