La taxe tampon votée aujourd’hui

Le prix des produits hygiéniques féminins bientôt revu à la baisse grâce à un changement de la TVA, une mesure qui deviendra bientôt réalité. 

Refusant depuis plusieurs semaines d’acter le changement de taxation des produits hygiéniques féminins, le gouvernement a aujourd’hui concédé que la réduction sur ces produits de premières nécessité pour les françaises était devenue une « mesure de bon sens ».

Manuel Valls a en effet prononcé ces mots ce matin sur France Inter, à la plus grande satisfaction de la secrétaire d’Etat chargée des droits des femmes, Pascale Boistard. Le ministère des finances avait pourtant émis des doutes quant à l’efficacité de cette mesure en octobre dernier, rappelant qu’elle ferait perdre 55 millions d’euros à l’Etat, pointant du doigt les fabricants, seuls responsables de l’établissement des prix.

Depuis bientôt deux mois, les associations féministes, entre autres, ont continué à faire pression sur le gouvernement afin que la mesure soit adoptée le plus rapidement possible. Une lutte qui ne devrait pas s’avérer vaine, les députés ayant adopté aujourd’hui un amendement proposé par Valérie Rabault, rapporteure de la commission des finances.

Malgré tout, ce changement de taxation doit encore être validé par le Sénat. Tout n’est donc pas encore gagné pour les françaises, premières bénéficiaires de cette réduction de la TVA.

Arthur Vazquez 

Écrit par arthur vazquez