Comment devenir président de la République quand on n’a ni expérience, ni parti politique ? Ou bien en travaillant sa voix, son charisme ou en glissant des mots forts et clés identifiés par les spécialistes et en constituant une armée de militants.Pour piloter son mouvement En Marche !, jusqu’à la présidentielle, Emmanuel Macron s’est rapproché d’une agence spécialisée en campagne électorale.


Il faut remarquer que pour se propulser dans l’arène présidentielle, Emmanuel Macron a choisit la méthode Uber donc à l’égard des sentiers battus. Souhaitant s’inspirer de la stratégie électorale en 2008 de Barak Obama, Emmanuel Macron va lui permettre de recruter une armée de volontaires et d’organiser une vaste opération de terrain.
Ainsi Emmanuel Macron dans sa quête Élyséenne, la start-up française Liegey- Muller et Pons. Au 100 000 personnes interrogées, un quart ont répondu aux questions posées.

 

Succès d’un porte à porte à l’ancienne
LMP fait figure d’ovnis dans le paysage français. Lancée en 2013 par trois copains passés par les prestigieuses universités d’Harvard, ont mis au point un logiciel qui recoupe les données électorales, cartographiques, démographiques permettant d’agréger des données pour déduire des comportements. C’est en 2008, alors que les trois hommes participent volontiers à la campagne de Barak Obama, qu’ils se rendent compte de l’importance de mêler le numérique, le data mais aussi le contact direct avec les électeurs : le porte à porte.
Une « start-up » dans l’entourage d’Emmanuel Macron, le terme ne revient sans cesse. C’est un raccourci pratique pour décrire la croissance d’un mouvement parti de rien, l’ambiance supposément jeune et sympa qui y règne. Lancé sur une idée, une intuition- le rejet de spartis politiques traditionnels, la fin du clivage droite-gauche-, comme on décide de lancer un nouveau produit.
Tout cela survivra t-il à la présidentielle ? le bail du QG du XV e arrondissement, lui, prend fin en mai prochain. Et après, si Macron ne l’emporte pas ? Aura t-on assister au dîner de cons ?

Écrit par Wallis Reboul-Valais

Laisser un commentaire