La SNCF se lance dans la construction de logements
Les logements seront prévus aussi bien pour les fonctionnaires que pour les personnes aux faibles revenus

Les logements seront prévus aussi bien pour les fonctionnaires que pour les personnes aux faibles revenus

Alors que la RATP avait lancé l’an dernier son projet de logements dans des anciens abris-bus, la SNCF veut désormais construire 66 000 logements sur ses propres terrains, d’ici 2020. Et ce  dans le cadre du plan de relance du gouvernement.

Pour parvenir à la construction de ces logements sociaux, Anne Hidalgo avait longtemps démarché avec les acteurs publics et les professionnels de l’immobilier et aujourd’hui ce sont six sites de la SNCF qui sont concernés par ces travaux. Les zones qui pourraient être reconverties en habitats seraient Ordener-Poissoniers, la gare des mines, mais aussi la porte de la Chapelle et un ancien abri situé à Bercy. S’ajoute à ce projet de rénovation, une zone de Rambouillet.
Et pour y parvenir, les aides financières sont nombreuses. Le soutien d’ ICF, la filiale immobilière de la SNCF permettra la construction de 60% de ces habitations.
Alors que la maire de Paris estimait ces mesures à prendre en faveur des logements sociaux à plus de 2,5 milliards d’euros, au début de l’été 2014, ICF Habitat lui, investit 50 millions d’euros chaque année dans la création de logements.

Et malgré une livraison de 3048 habitations l’an dernier, ICF compte encore en livrer 66000 en 2020. 

 

A lire aussi sur le Figaro: Les prévisions pour 2020

Valentine Puaux

Écrit par valagathe