La SNCF généreuse ? Les retards supérieurs à 30 minutes seront remboursés

Enfin une bonne nouvelle de la part de la SNCF qui remboursera désormais entre 25 et 75% du prix du billet en fonction du retard et quelles qu’en soient les raisons. Cette mesure entrera en vigueur dès le 1er décembre.

Nous sommes nombreux à nous trouver sur les quais de la SNCF chaque jours. « Train en panne », « accident de voyageur » ou encore « panne de signalisation » … A partir du 1er décembre l’énervement des voyageurs sera apaisé grâce à la nouvelle mesure de la SNCF qui indemnisera ses voyageurs si le retard dépasse les 30 minutes. Bien que la SNCF aime à rappeler que « 9 TGV sur 10 arrivent à l’heure chaque jour », jusqu’ici elle ne dédommageait que les retards de plus d’une demi heure causés par ses propres torts.
Le texte de loi européen entré en vigueur en 2009, plafonne la compensation à 50% à partir de 3h de retard alors que la SNCF prévoit une indemnisation de 25% du prix du billet à partir de 30 minutes à 2 heures, de 50% entre 2h et 3h de retard et de 75% au-delà.
La SNCF ne fait pas les choses à moitié puisque sa générosité se veut aussi être rapide et efficace. La société prévoit un simple lien « garantie ponctualité », qui permettra de faire une demande de dédommagement, tout ça en 48h. Le voyageur obtiendra un bon d’achat et pourra, s’il le souhaite, l’utiliser en plusieurs fois.
Cette nouvelle mesure pourrait cependant voir ses conditions légèrement modifiées car la commission européenne prévoit d’introduire début 2017 une nouvelle close dans le règlement sur le droit des passagers. Elle permettrait aux compagnies ferroviaires de ne pas rembourser les voyageurs en cas de circonstances exceptionnelles comme les inondations.
Cette annonce reste cependant réjouissante pour plus d’un car à défaut de parvenir à faire arriver à l’heure tous les train, la SNCF à fait un grand pas en avant.

Lena Fischer

Écrit par Lena Fischer