La propagation fulgurante du virus Zika

L’épidémie Zika est désignée comme une « urgence de santé publique de portée mondiale ». L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a décidé de tirer l’alerte rouge pour la 4 ème fois de son histoire. Retour sur ce nouveau fléau qui touche le continent et plus d’une quarantaine de pays.

 

L’épidémie est désignée comme un virus bénin, pourtant il entraîne de graves malformations pour les futurs bébés. Principalement la bactérie touche de nombreuses femmes enceintes, c’est une première pour une épidémie de ce genre. La diffusion reste quasi totale au Brésil avec plus d’1 million et demi de personnes infectées, 4 millions attendues en Amérique du Sud et en Amérique Centrale, suit derrière la Colombie avec plus de 20 000 personnes porteurs du virus.

Source: BFM TV

(Source: BFM TV)

Un premier cas rapporté Européen

Il s’agit du premier cas connu de femme enceinte, la patiente a été diagnostiquée en Espagne où elle vit « après avoir voyagé en Colombie » a annoncé le ministère de la santé espagnole, jeudi 4 février. La jeune femme est soumise à une surveillance médicale. Son cas ne « revêt pas de caractère de gravité » . Le virus est soupçonné de causer des troubles neurologiques.

L’origine de Zika

Cet arbovirus est connu depuis 1947 et a été découvert en Ouganda. Avec des symptômes qui laissent croire à un simple état grippal c’est plus de 80 % des cas qui ne développe aucun symptômes. Aucun mort n’a été annoncé mais l’OMS veut accélérer l’action internationale contre le virus depuis la découverte par les Centers for Disease Control and Prevention ( CDC) américains ont annoncé la transmission du cas par voie sexuelle.

A lire aussi : Zika pourrait-il arriver en Europe ? 

Les Jeux Olympiques dans la tourmente

Cette épidémie brésilienne a été recensée depuis la Coupe du monde de football de 2014, les JO doivent s’y tenir à Rio. Face à un risque dans la lutte contre l’infection le Brésil à déconseillé aux femmes enceintes de s’y rendre.

Meghan Merires

Écrit par Merires Meghan