La prime d’activité : quoi de nouveau ?

Manuel Valls a présenté hier la nouvelle prime d’activité. Destinée aux actifs aux revenus modestes, elle remplacera le RSA-activité et la prime pour l’emploi.

Ce sont les travailleurs gagnant moins de 1400 euros par mois qui bénéficieront de cette nouvelle prime.

Selon, le Premier ministre : « Entre 4 et 5 millions d’actifs seront éligibles à cette nouvelle prime d’activité dont 700 000 à un million de jeunes. »

Cette prime figura dans un projet de loi préparé par le ministre du Travail, François Rebsamen et prendra ainsi effet au 1er janvier 2016.

A lire : Comment va fonctionner la nouvelle prime d’activité

4 milliards d’euros sera le budget affecté chaque année.

Manuel Valls a affirmé : «  La prime sera versée tous les mois et son montant sera fixé pour trois moi, ce qui permettra d’éviter les problèmes de régularisation et les rappels incessants. »

Il explique qu’elle prendra en compte les ressources et la situation des foyers. Ainsi «  elle pourra atteindre, par exemple, 130 euros mensuels pour un célibataire travaillant à temps plein au Smic, 220 euros pour un couple avec deux enfants dont un parent est à plein temps au smic et l’autre à mi-temps.»

 A lire aussi : Ce que va changer la nouvelle prime d’activité

Pour le Chef du gouvernement ce sera «  un coup de pouce pour le pouvoir d’achat des travailleurs aux revenus modestes, de ceux qui reprennent une activité. Mais c’est également, un dispositif incitatif, qui encourage et accompagne la reprise d’activité. »

Il affirme être ouvert à toute discussion notamment la question de savoir si les apprentis et les étudiant pourraient en bénéficier.

 

Irina Capron

Écrit par cabouko