La pilule contraceptive fête ses 50 ans

Un peu moins utilisée qu’il y a quelques années, la pilule reste le symbole de l’émancipation des femmes.

C’était il y a 50 ans. Le 19 décembre 1967, fut votée à l’assemblée la loi Neuwirth, permettant de limiter les naissances. Le général DeGaulle, qui y était pourtant hostile, donne finalement son feu vert à Lucien Neuwirth qui marque ainsi la fin de son combat pour la liberté de contraception des femmes.

Aujourd’hui elles sont plus de 4 millions en France à prendre la pilule. Devenu en un demi-siècle le symbole de l’émancipation de la femme, le moyen de contraception semble en baisse. Selon plusieurs enquêtes récentes, la pilule semble être peu à peu boudée par les femmes françaises. (Selon le baromètre de la santé publique de l’année 2016) Elles ne sont plus que 33,2% à faire confiance à la pilule contraceptive contre 40% en 2010. Des méfiances sont apparues pour les 3e et 4e générations de pilules. Prise de poids, risque cancérigène ou trouble circulatoire… En 1970, le phénomène était déjà vivement critiqué. En 2006, l’AVC fatal de Marion Larat avait relancé le débat sur les risques sur la santé. Malgré cela, la pilule reste le moyen de contraception le plus utilisé loin devant le préservatif ou le stérilet.

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/marion-25-ans-handicapee-a-65-a-cause-de-sa-pilule_1199561.html

http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1806.pdf

http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/12/19/50-ans-de-la-loi-neuwirth-on-ne-voit-pas-tout-le-chemin-parcouru_5231655_3224.html

 

Léonard GENTAUD

 

Écrit par Leonard Gentaud

Laisser un commentaire