Arthaud, la «petite fiancée de l’Atlantique»

Plus qu’une simple navigatrice, Florence Arthaud était de ceux qui ont réussi à dépasser le cadre de leur sport. Portait de celle que l’on a surnommée « la petite fiancée de l’Atlantique ».

Florence Arthaud, vainqueur de la Route du Rhum 1990 (wikimedia/Barbetorte).

Florence Arthaud, vainqueur de la Route du Rhum 1990 (wikimedia/Barbetorte).

C’est au club de voile d’Antibes que Florence Arthaud fait ses débuts avec son père, l’éditeur Jacques Arthaud. Elle n’a que 18 ans quand elle effectue sa première traversée de l’Océan Atlantique, avec Jean-Claude Parisis, écrivain et navigateur.

A 21 ans, Florence Arthaud prend part à la toute première édition de la Route du Rhum. Elle termine onzième, et dans les années 1980, elle confirmera son talent pour la voile.

Records

Août 1990, elle réalise l’un de ses exploits les plus marquants. Avec son trimaran Pierre 1er de Serbie, elle bat le record de la traversée de l’Atlantique Nord (voile en solitaire). En 9 jours, 21 heures et 42 minutes, elle améliore de deux jours le record détenu par Bruno Peyron. Trois mois plus tard, elle est la première femme à remporter la Route du Rhum, en 14 heures, 10 jours et 10 minutes. 1990 sera pour elle l’année de tous les succès. Le journal L’Equipe la choisit comme « Championne des champions français ». La suite sera ponctuée de nombreuses courses comme la Transat Jacques-Vabre ou la Transat AG2R.

Au mois d’Octobre 2011, elle tombe de son bateau du côté du Cap Corse, repêchée et sauvée à l’état d’hypothermie. Elle a avoué avoir eu récemment des problèmes avec l’alcool.

Légende vivante de sa discipline, elle fait partie des 10 victimes de l’accident aérien en Argentine, sur le tournage de l’émission «Dropped».

Florence Arthaud était divorcée et maman d’une fille de 21 ans.

Samuel Sarfati

Écrit par sabsam