Marisol Touraine - Facebook Officiel

Après les conclusions de quatre groupes de travail, Marisol Touraine a affirmé que le tiers payant sera bien étendu à tous les français d’ici 2017. Source: Facebook

Lundi 9 mars, la ministre de la santé Marisol Touraine a annoncé dans un interview pour le journal Le Monde que le tiers payant sera étendu progressivement à tous les Français d’ici 2 ans. Cette mesure fait partie du projet de loi Santé qui passera en commission des Affaires sociales de l’Assemblée national le 17 mars prochain. En quoi consiste le tiers payant ? 

Le tiers payant permet aux bénéficiaires d’être dispensé de payer à l’avance des frais lorsque l’on va à la pharmacie, chez le médecin ou encore chez l’opticien. En revanche, ces frais seront directement pris en charge soit par le régime d’assurance maladie soit par la complémentaire santé de la personne. Les médicaments rentrent en compte dans le tiers payant mais une hospitalisation, un acte de dépistage ou encore l’ensemble des soins dans le cadre d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle peuvent également être pris en charge directement.

Actuellement, le dispositif est permis selon la mutuelle des patients et s’applique de droit aux personnes bénéficiant de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) et de l’aide médicale d’État (AME). Dans son interview, Marisol Touraine a annoncé que la mise en place du tiers payant s’effectuerait « de manière progressive » et s’étendrait « à tous les Français » en 2017. D’ici là, la mise en place du tiers payant se fera par étape. La première étant prévu en juillet 2016 pour tous les patients pris en charge à 100% par l’assurance-maladie (femmes enceintes, malades de longue durée ou souffrant de maladies professionnelles). 15 millions de personnes sont concernées par cette étape.

 

 

La dispense d’avance des frais inquiètent beaucoup les médecins qui ont peur de se retrouver à la solde de l’assurance-maladie pour les remboursements. Une grande manifestation a d’ailleurs été prévu le 15 mars prochain. Pour rassurer les médecins, la ministre de la santé promet une garantie de paiement :« Le paiement pour les feuilles de soins devra être effectué dans un délai de sept jours, si ce délai est dépassé l’assurance-maladie devra payer des pénalités au médecin ». 

 

Voir article :

Des mesures drastiques contre les hôpitaux ?  

 Alix Dauge

Écrit par julialix