La loi Macron devant l’Assemblée

Emmanuel Macron défendra son projet de loi aujourd’hui et cela durant les deux prochaines semaines à l’Assemblée Nationale. Avec 1743 amendements, la loi Macron s’annonce comme l’un des plus grand affrontement politique.

Dans les principales mesures :

– Le travail dominical : le simplifier, avec l’autorisation pour les commerçants de travailler 12 dimanches dans l’année à la place de 5 en ce moment ainsi qu’une rémunération qui serait équivalente au double du salaire habituel.

– Le logement : développer les locations et permettre aux villes d’augmenter de 30% de nombre de mètres carrés constructibles.

– La libéralisation des professions réglementées du droit (notaires, huissiers, commissaires-priseurs, avocats) : une baisse des tarifs sera effectuée et ils seront montrés au grand public. De plus l’instauration d’une limite d’âge de 70 ans sera imposée.

– Les transports : ouverture de lignes nationales d’autocars, ce qui permettra de transporter des passagers sur longs trajets et créera une réelle concurrence face aux trains.

– L’épargne salariale : simplifier les dispositifs comme le plan d’épargne retraite collectif.

– Les licenciements collectifs : faciliter les licenciements en donnant aux entreprises plus de flexibilité.

– Le secret des affaires : création d’amendes ou de peines de prison pour lutter contre l’espionnage industriel dans les grandes entreprises.

– La réforme des Prud’hommes : raccourcir les délais en favorisant l’intervention des juges professionnels, rénover les prud’hommes en créant des tribunaux de commerce pour certaines entreprises.

Contesté notamment par la gauche qui le juge trop « libéral », le plan comprend des mesures controversées. Déverrouiller l’économie française est pourtant le but premier d’Emmanuel Macron avec ce projet de loi.

 

Eloïse Roger

Écrit par aledo