La journée internationale du pull de Noël ça existe, et c’est ce vendredi

On connait tous le traditionnel pull de Noël, souvent moche et kitsch. Il est tellement populaire qu’on lui accorde même une journée internationale, le troisième vendredi du mois de décembre. Mais d’où vient cette étrange tradition ?

Le phénomène nous arrive tout droit des pays anglo-saxons. Au départ, le pull de Noël n’était pas forcément moche. C’était un cadeau traditionnel familial, souvent tricoté à la main et orné de motifs festifs en tous genres.

via GIPHY

C’est dans les années 1980 que le pull de Noël commence à être manufacturé en masse. On imite les dessins de flocons, les bonhommes de neige ou les bois de rennes. Plus c’est kitsch et coloré, mieux c’est. Mais selon la légende, ce n’est qu’en 2002 que le côté ironique du pull de Noël s’installe…

Tout aurait commencé à Vancouver, au Canada, quand deux étudiants décident d’organiser une « ugly christmas sweater party », où tous les invités doivent venir avec le pull le plus kitsch de leur placard. À la fin de la soirée, un prix du pull le plus moche est même décerné.

Le fameux pull est ensuite popularisé par la culture des années 2000, notamment grâce au film Bridget Jones, où le « christmas jumper » permet à Bridget de rencontrer l’homme de sa vie, Mark Darcy.

via GIPHY

Finalement, le pull de Noël prend de l’ampleur, jusqu’à être même considéré comme un indispensable de la mode par des prestigieux magazines américains comme Vogue, ou français comme Elle ou Madame Figaro. Ça y est, le pull moche de Noël est devenu « cool ». Et si vous n’êtes toujours pas convaincus de la popularité des fameux pulls, les chiffes de « Google Trends » parlent d’eux-mêmes, aussi bien au niveau international…

… que français.

via GIPHY

Juliette Hirsch

Écrit par iejpedago