La France en guerre… sur le web

Le quotidien « Le Monde » a révélé, dans la nuit du mardi 20 au mercredi 21 janvier, que son compte twitter avait été piraté.  « L’Armée Electronique Syrienne »,  a revendiqué l’attaque via les réseaux sociaux. La cyber-guerre semble bel et bien engagée.

 

Le site 01.net a publié des images de site hacké par de présumés djihadistes du net

Le site 01.net a publié des images de site hacké par de présumés djihadistes du net Copyright: 01.net

Sommes nous à l’aube d’une nouvelle guerre ? Une guerre différente, parallèle, où désormais les claviers ou les batailles de mots clés sont les seules armes. Suite à l’attaque informatique dont a été victime le journal « Le Monde » dans la nuit du mardi 20 au mercredi 21, la cyber-guerre semble bien s’être enclenchée.

Ces assaillants d’un type nouveau ne se présentent pas comme des terroristes, mais comme des groupes voulant lutter contre la flambée de l’islamophobie en France. Réunis sur les réseaux sociaux sous le hashtag « #opFrance », ils seraient d’ores et déjà à l’origine d’au moins 13 000 cyber-attaques depuis les attentats du 7 au 9 janvier dernier. Plus d’un millier de ces attaques ont été revendiquées par des « organisation islamistes ».

Lorsqu’ils réussissent, les pirates remplacent fréquemment le contenu des sites par des messages pro-djihadiste ou anti-Charlie. Ainsi, les attaques contre « Le Monde » ne sont pas les premières à viser le net français. Les paroisses françaises, le mémorial de Caen, la Fondation Jacques Chirac  ou encore le blog de Patrick Devedjian  ont tous été victimes de piratage sous le label #opFrance, d’après le site spécialisé Zataz.com.

Des menaces que le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian prends très au sérieux. Mais qui ne l’inquiète pas quant à la capacité de la France à réagir. « Demain, il y aura une quatrième armée qui s’appellera l’armée ‘cyber’. La cyberguerre est vraiment un outil majeur, contre lequel il faut se défendre, et la France est au rendez-vous » .

 

Guillaume Laguinier

Écrit par noyaudur