La fonction publique en grève demain

En réponse à la mise en œuvre de la réforme du collège de la ministre de l’Éducation nationale, les syndicats prévoient une grève mardi 26 janvier. Une mobilisation qui risque de perturber les plans des parents d’élèves et des services publics.

Pour demain midi, préparez les sandwichs ! Le fonctionnement des écoles primaires et des collèges sera fortement chamboulé, et la restauration scolaire en fera partie. A l’heure où les parents sont débordés de travail, viendra s’ajouter la question de l’alimentation de leurs enfants pour le déjeuner. Il y aura aussi des perturbations pour les temps d’accueil (études, garderies) ainsi que pour les activités périscolaires. Des conséquences drastiques pour un appel à la mobilisation obligatoire de la part de la CGT, FO (Force Ouvrière) et Solidaires.

Programme de la journée

En région parisienne, des assemblées générales auront lieu toute la matinée, à Gennevilliers, Bobigny et Saint-Ouen notamment. Une manifestation débutera à Port Royal à 13h30 et convergera vraisemblablement avec la manifestation unitaire de la fonction publique à Montparnasse. De nombreuses écoles prendront part à ces évènements, selon Catherine Naas, enseignante dans l’école primaire de la ville du Plessis-Robinson (92). Une journée agitée pour le service public qui a déjà protesté à maintes reprises contre les réformes dans leurs secteurs, de leurs conditions de vie au travail et à celles des agents.

 Thomas Bourseau 

Écrit par Thomas Bourseau