La folle remontada de François Fillon

Lors du troisième débat de la primaire de la droite et du centre, l’ancien Premier Ministre a convaincu et surtout confirmé sa remonté dans les sondages. Autant chez les téléspectateurs que chez les internautes qui l’ont plébiscité sur Google.

À l’issue du débat, les internautes ont jugé François Fillon plus convaincant que ses concurrents à 33%. Nicolas Sarkozy et Alain Juppé arrivent après, respectivement à 26% et 25%.

L’ancien locataire de Matignon se paie même le luxe de devancer Nicolas Sarkozy chez les sympathisants de droite où il atteint 40% d’indice de satisfaction. Un sondage ELABE pour BFMTV indique également une forte côte après le débat où François Fillon occupe la seconde place devant l’ancien président de la République.

Via BFMTV

Via BFMTV

Chez les téléspectateurs dans leur globalité, 25% affirment que Fillon ferait « le meilleur président » devant Nicolas Sarkozy à 19%. Quant à Alain Juppé, favoris des sondages, il est jugé plus présidentiable à 40% loin devant ses concurrents.

Dans une autre enquête d’Opinion Way, parue sur le site du Point, François Fillon gagne encore des points de satisfaction après le débat. 37% des téléspectateurs affirment avoir une meilleure opinion de l’ancien sénateur de la Sarte, toujours devant son ancien patron Nicolas Sarkozy à 26%.

Le chouchou du web

Via Google Trends

Via Google Trends

Sur le web, François Fillon a aussi été le plus en vu. L’application Google Trends nous apprend que son nom a été le plus recherché durant le débat. Sa percée dans les sondages s’est donc traduite par un regain d’intérêt chez les internautes.

Depuis 10 jours, le candidat Fillon est également le plus recherché sur Google parmi les candidats de la primaire et bouleverse littéralement le duel Juppé-Sarkozy. L’ancien Premier ministre est même crédité de 22% d’intention de vote par Ipsos Sopra Steria, toujours derrière Nicolas Sarkozy (26%) et Alain Juppé (30%). Autant dire que le scrutin est ouvert, d’autant plus que l’identité des votants est plus qu’incertaine…

François Fillon affirme contre vents et sondages depuis plusieurs semaine qu’il sera au second tour de la primaire. Reste à savoir si l’intérêt des internautes pour l’ancien Premier ministre se traduira par un vote massif en sa faveur dimanche prochain.

Kevin Savornin

Écrit par iejpedago