La FED revoit ses prévisions de hausse des taux directeurs
janet yellen conférence

Janet Yellen, présidente de la réserve fédérale américaine

La réserve fédérale américaine a décidé de laisser respirer les banques encore un peu dans le contexte d’une économie mondiale instable. Les taux directeurs restent au même niveau.

Pour faire simple, la FED (réserve fédérale américaine) est la banque centrale américaine que tous bandits rêvent de braquer, d’il était une fois en Amérique à Die Hard II une journée en enfer. Les taux directeurs sont, exactement comme pour une banque classique, un pourcentage d’intérêt sur un prêt, sauf que les clients sont des banques privées. Dès lors, il parait très avantageux d’avoir des taux directeurs au plus bas pour une banque de tous types.

Pour rentrer plus en profondeur dans le sujet, la FED devait relever quatre fois ses taux d’intérêt cette année étant donné un marché du travail dynamique et une croissance modérée aux USA. L’augmentation des taux directeurs semble être une politique économique de sûreté menée par Janet Yellen à la tête de la réserve fédérale depuis 2014.     

Pourtant les turbulences des marchés du monde entier en cette année particulièrement volatiles obligent un assouplissement de ces taux directeurs. En effet, la baisse faramineuse du prix des matières premières et très particulièrement du pétrole ; le grand coup de mou de l’économie chinoise mais aussi des pays émergents dans une moindre mesure, déstabilisent les marchés et incitent la FED à la plus grande prudence.   

Ainsi les taux directeurs resteront au même niveau de 0,25% à 0,5% pour encore deux mois. Ils seront normalement revus à la hausse en fonction de l’évolution des marchés.

Martin Dawance

Écrit par Martin Dawance