Selon un sondage Ipsos-Le Point, la cote de François Hollande a chuté de 8 points en février et se retrouve à 30% de bonnes opinions. Manuel Valls perd 7 points mais reste à 52% d’avis positifs.

François Hollande et Manuel Valls avaient vu leur cote de popularité bondir de plus de 20 points après l’attentat de Charlie Hebdo. L’opinion publique avait été séduite par la manière dont ils ont géré cette période délicate. L’effet de mode passé, les Français reviennent à leurs préoccupations quotidiennes. Les résultats, notamment du chômage, ne sont toujours pas satisfaisants.

Le 5 février dernier, le Président de la République réunissait la presse à l’Elysée et son discours aurait déçu la population.

« Ce jour-là, le président n’a pas assez pris en compte les attentes économiques et sociales, raconte Brice Teinturier, directeur général délégué d’Ipsos. Or, plus l’émotion et la séquence sécuritaire qui a suivi les attentats s’éloignent, plus les priorités des Français reviennent en force. Cette baisse est un reflux logique et attendu. »

Petit à petit, François Hollande et son Premier Ministre retrouvent une cote plus habituelle. Les deux hommes restent tout de même plus haut que ce qu’ils avaient connu avant les événements de janvier.

Imchal Lyèce

Écrit par imtel